SUIVEZ NOUS SUR:

L’interview de Nerhak

L’interview de Nerhak

Nerhak, un moddeur au service de la communauté

Nerhak est un membre de la communauté qui s’occupe bénévolement des mods intégrés au serveur. Il est amateur mais réussi tout de même à nous pondre de supers mods. On l’a interviewé afin de connaître ses objectifs, sa motivation, et les difficultés qu’il peut rencontrer.

Les mods.

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’un jeu n’est qu’un ensemble de lignes de code. Ces lignes forment un programme et des dépendances, et le tout, une fois interprété par votre ordinateur, forme un jeu.
Dans un jeu comme Starbound, le code est « simplifié », cela entend qu’il existe quelque part un corps au code, au programme, qui a été réalisé par les développeurs, il s’agit d’un moteur physique et graphique. Et qu’à partir de là, ils l’ont réalisé de telle façon qu’il suffise de rajouter des dossiers conformes à la partie « pré-codée » et inviolable (Qu’on appellera « hard-codée » ) et qui donne des instructions précises, pour rajouter du contenu en jeu.

Est-ce difficile ?

Tout dépend de ce que vous désirez faire.
Rajouter un tableau en jeu, c’est à dire un objet inanimé, qui au final est un élément pré-codé ne nécessitant que de rajouter les bonnes adresses aux bons endroits, est vraiment très facile. On utilise une partie du code qui existe déjà, donc c’est très simple.

Maintenant, il y a bien plus compliqué.
Premièrement, il faut savoir que le jeu est livré sans mode d’emploi… Ce qui implique que pour faire joujou avec les valeurs et les variables, il faut tester.
Exemple : une lanterne utilise la fonction « light », qui est hard-codée dans le jeu, pour émettre de la lumière. C’est en créant un objet et en lui attribuant l’exacte même fonction ‘light » qu’il sera possible de demander au jeu de faire émettre de la lumière à un autre objet qu’une lanterne. Et pour savoir cela, il faut tester.

Si vous désiriez créer un objet qui émet de la lumière, mais d’une façon différente qu’une torche, alors, la partie monterait en difficulté de plusieurs crans, car de juste « bidouiller avec les codes pré-construits » vous passeriez à « ouvrir un bloc-note et commencer à coder vous même la fonction » et ça, cela demande des connaissances bien supérieurs car il vous faut connaitre la langue utilisée par le programme, il ne s’agit plus dans une phrase de modifier un élément, mais de réécrire toute celle-ci..

Si dans une langue inconnue, on vous donne la phrase « Il est 7h30 du matin, le soleil est levé » et qu’on vous demande juste de modifier l’heure, après vous avoir appris le stricte minimum de vocabulaire, et de tirer la conclusion que le soleil est soit levé, sois couché, ça reste simple.
Si on vous demande toujours dans la même langue de cette fois-ci écrire la phrase toute entière, en changeant les noms/verbes, alors que vous n’avez toujours que le vocabulaire de base, vous allez pédaler.

Voila la différence entre bidouiller, et coder.

Mes objectifs.

Je suis un bidouilleur essentiellement, mais qui bidouille au niveau du code surtout, je tente d’apprendre un langage non pas en partant de la base, mais en testant toutes les possibilités que je peux.

Mon objectif serait de dépasser le niveau de connaissance basique qui permet simplement d’ajouter des éléments sympathiques ou visuels en jeu, afin de pouvoir proposer à la communauté des mods bien plus complets, imaginons par exemple la création d’une nouvelle technologie de déplacement, un nouveau type d’arme, un outils de terraformation, ce genre de chose.

Mon niveau de programmation est très très basique, parce que j’ai arrêté de m’y intéresser un temps, mais la programmation n’est qu’un ensemble de faits logiques, et en tant que tel, lorsque vous comprenez la nature de celle-ci, il vous est possible de décortiquer, de comprendre, et donc de vous améliorer. Voici mon objectif.


On remercie Nerhak pour son interview et on lui souhaite bon courage pour la suite des événements.

PUBLIÉ PAR: Rider

“Rédacteur en chef de la Gazette intergalactique. Si vous avez des informations ou vous souhaitez me contacter, La.Gazette.Intergalactique@gmail.com”

1 Commentaire ajouté(s)

  1. Brockway 12 février 2014 | Répondre
    On adore tous ses mods ! Et attendons avec impatience les suivants... Ainsi que l'interview de la mystérieuse artiste derrière le code de NerHak :p

Laisser un commentaire

Vider les champs